Accueil arrow Mes romans arrow 1er roman : On est plus beau en lumière jaune  
 
 

 

 
Accueil
Mes romans
Biographie
Ma bibliothèque
Espace auteurs
Contact
traduction français anglais

 

 
CouvertureRoman
Editions Amalthée

16 €
ISBN 2-35027-305-9


On est plus beau en lumière jaune , vous l’ignoriez ? « courez à votre salle de bains, elles en sont le plus souvent équipées, osez une vue d’ensemble à travers le miroir et vérifiez par vous-même. Tentez ensuite l’agressive lumière blanche d’un hôpital, d’un cabinet dentaire, d’un néon de supermarché ou, par souci de proximité, de votre cuisine, la différence est éclatante, la lumière jaune vous rajeunit de dix ans. Ce n’est d’ailleurs pas sans raison qu’à l’ère de l’halogène et de l’applique basse tension le monde de la mode et tout ce qui s’y rattache s’est rallié au sacro-saint de la lumière jaune, à l’art déco facial. Les boutiques de prêt-à-porter, les parfumeries, les restaurants, les salons de coiffure, de thé ou les cafés et, plus largement, tous les lieux où la séduction est une affaire de chiffres ont su apprécier sa force pour l’avoir adoptée. Le prospect est de nature méfiante, d’où la nécessité de façonner l’image désirée à grands coups de miroirs et de lumières tamisées pour offrir au visage une certaine jeunesse, une inéluctable fraîcheur, un formidable moyen de créer une connivence affranchie de toute promiscuité. »

« On est plus beau en lumière jaune » est une tranche de vie . Antoine à trente ans et vit à Aix-en-Provence, il est devenu Chef de publicité par hasard au sein d’une agence de province, là où les campagnes à petit budget s’enchaînent et se bouclent à la va-vite, là où le talent se mesure à la circonférence de l’horloge.
Enfermé dans cet univers taylorien, hanté par l’échec de son unique expérience amoureuse, il lutte, en proie à la solitude, contre un avenir figé dont il ignore les voies de sortie. Il ira jusqu’à risquer son apparent équilibre, ses illusions, et idolâtrer la première venue pour conjurer le sort.

« On est plus beau en lumière jaune » prend le contre-pied du monde de la publicité, perçu, à tort, comme un show-business et une sphère de paillettes. Le roman observe et analyse la vie au quotidien, à travers le regard d’Antoine, un personnage résigné qui appréhende l’existence comme une épreuve et l’homme comme un être condamné à se débattre dans un univers hostile par nature.